Non à l’intolérance : le projet

1 février 2015

_afficheBASErecto-février-livretsWEB2

Demandez le programme !

1 février 2015

Retrouvez ici toutes les rencontres et ateliers d’écriture prévus pour le mois de février sur le territoire de la communauté de communes de Moyenne Durance. L’inauguration de la résidence aura lieu jeudi 5 février au Cinématographe de Château-Arnoux en présence de Thierry Magnier, directeur d’Actes Sud Junior et de Bruno Doucey et Murielle Szac, les auteurs en résidence ne février.

_afficheBASErecto-février-livretsWEB_afficheBASErecto-février-livretsWEB3

Plus d’infos : http://www.centresocial-lamarelle.fr/

C’est parti jusqu’au 18 avril : Non à l’intolérance !

30 janvier 2015

Non à l’intolérance ! C’est le thème de la nouvelle résidence de la collection Ceux qui ont dit Non qui démarre aujourd’hui 30 janvier et jusqu’au 18 avril à Château-Arnoux (Alpes de Haute Provence). Six auteurs pour écrire et faire écrire et dire tous ensemble « oui à la tolérance et la fraternité ». Avec Gerard Dhotel, Bruno Doucey, Nimrod, Maria Poblete, Elsa Solal et Murielle Szac.AfficheetprogrammeCQODN-web

Café citoyen : savoir dire non, transmettre l’esprit de résistance

20 janvier 2015

Avec Maria Poblete et Murielle Szac à Guiherand-Granges ce vendredi 26 janvier à 20h.

guilherand

Des Voix pour dire Non à Créteil

16 janvier 2015

Vendredi 16 janvier à 19h, retrouvez le Récital Des Voix pour dire Non avec Elsa Solal, Maria Poblete, Nimrod, et Murielel Szac dans le cadre d’une carte blanche à Bruno Doucey à la médiathèque Nelson Mandela.Ceux qui ont dit non

40ème anniversaire aujourd’hui… et encore 54 pays qui interdisent l’avortement

27 novembre 2014

9782330034726r126 novembre 1974. Simone Veil monte à la tribune de l’Assemblée nationale pour défendre sa loi. Merci à elle et à toutes celles qui se sont battues, et se battent encore aujourd’hui. N’oublions pas que la clandestinité des avortements est une réalité. 54 pays l’interdisent totalement. Nouvelle édition de « Simone Veil, Non aux avortements clandestins » de Maria Poblete.

Rosa Luxembourg dit Non !

6 octobre 2014

9782330034719r1Bienvenue à Rosa Luxemburg qui sous la plume de Anne Blanchard et au travers de la voix de son chat nous emporte dans les passions pacifistes et humanistes qui furent les siennes !

Mobilisation autour de Léonard Peltier

25 juin 2014

PeltierLeoLe 26 JUIN 2014 à 19h, rendez-vous au Cinéma LA CLEF 34 rue Daubenton, Paris 5e (Métro : Censier)pour entendre Elsa Solal lire des extraits de son livre Leonard Peltier : Non au massacre du peuple indien. Cette lecture sera précédée de la projection du documentaire sur l’affaire Leonard Peltier (INCIDENT A OGLALA. Un film  de Michaël Apted, produit et narré par Robert Redford, sur le cas du prisonnier politique amérindien emblématique, LEONARD PELTIER, membre de l’American Indian Movement (AIM), incarcéré aux USA depuis 1976) . Un événement en solidarité avec les Commémorations à Oglala 2014 (Réserve sioux-lakota de Pine Ridge) et dans le cadre de la Journée internationale de solidarité avec  Leonard Peltier, organisé par Le Comité de solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA-Nitassinan) / Groupe de soutien à Leonard Peltier, affilié à l’International Leonard Peltier Defense Committee (ILPDC), l’association Terre et Liberté pour Arauco et De La Plume à l’Écran

Paf. 8 euros / tarifs réduits : 6 euros

Couv_Léonard Peltier_DEFok« Amnesty International considère Leonard Peltier comme un prisonnier politique dont les recours pour obtenir une réparation légale ont tous été épuisés. Le gouvernement des États-Unis a rejeté à plusieurs reprises les demandes d’un réexamen officiel. Amnesty International reconnait qu’un nouveau procès n’est plus une option possible et est convaincu que Peltier devrait être libéré immédiatement et sans condition. »

La collection change de peau !

29 avril 2014

nouvelles couvs CQODNLe 7 mai six livres de la collection changent de look !

Cinq ans après sa naissance, et 31 livres plus tard, la vitalité de Ceux qui ont dit non n’est plus à démontrer, mais son nouvel habillage est une occasion de la remettre sous les feux de la rampe. Car plus encore qu’une simple collection, il s’agit d’une aventure collective dotée de nombreuses ramifications.

D’abord il y a nos personnages : des femmes et des hommes qui ont su dire non à ce que leur conscience jugeait inacceptable. Des figures fortes, engagées pour défendre des valeurs humanistes, celles des Droits de l’homme et de la démocratie. De Nelson Mandela à Jean Jaurès, de Sophie Scholl à Olympe de Gouges, de
Rosa Parks à Gandhi…

Ensuite il y a leurs combats : des causes qui restent brûlantes d’actualité et qui méritent, encore aujourd’hui, que l’on se batte pour les défendre. Contre la torture, la dictature, l’homophobie, la discrimination raciale, la peine de mort, le viol, la misère…

Enfin, il y a des écrivains engagés qui forment un collectif : chacun d’entre eux est le porte-voix de son personnage, du combat qu’il a adopté, mais aussi des autres personnages de la collection. Venus de tous horizons, écrivains confirmés ou débutants, aguerris à la littérature de jeunesse ou faisant leur entrée face à ce public, tous rassemblés dans une même équipe.

Et pour finir il y a nos lecteurs, qui répondent présents à cette question que nous leur renvoyons : et vous, à quoi dites-vous non ? Des dizaines d’Ateliers du Non partout en France sont menés par les auteurs de ce collectif, et ce blog qui existe pour susciter et recueillir les insurrections intimes de chacun et de tous.

Quatre points forts :
• La nouvelle charte graphique de la collection souligne davantage encore son ancrage dans l’univers du roman. Car il ne s’agit ni de documentaires, ni de biographies mais bien d’oeuvres dont la qualité littéraire, les choix narratifs et l’écriture sont essentiels et séduisent aussi un lectorat d’adultes.
• Des figures positives et des combats collectifs qui donnent espoir et montrent qu’on a toujours raison de se révolter, quand derrière un “Non” se cache un “Oui”.
• Des livres courts et denses pour rester accessibles à tous types de lecteurs, même les plus en difficulté face au livre.
• Une collection militante et citoyenne qui souligne que les combats d’hier résonnent encore aujourd’hui et méritent qu’on les adopte, comme le petit dossier “Eux aussi ils ont dit non”, qui suit le roman, le démontre.

Olympe de Gouges… de retour chez elle à Montauban !

24 février 2014

Le 27 février à 21 h venez assister à une lecture pupitre de la pièce écrite par Elsa Solal sur Olympe de Gouges.

Ca se passe à la Mémo 2 rue Jean Carmet à Montauban. La mise en voix et en musique est effectuée par le Fitorio Théâtre :

Vanille Fiaux, Denis Boyer et Yoan Charles, son : Jonathan Seilman.

OLYMPE